Apprendre autrement : HR prend les devant

Face à la numérisation, l'allongement des carrières, le travail en évolution (mais que l'on veut surtout aimer), l'un des grands défis des services RH est de veiller à la flexibilité et à la satisfaction du personnel. Mais comment procédons-nous chez Tempo-Team ?

Certainement pas grâce à un cycle de formation identique pour tous. Les enquêtes révèlent qu'un trajet d'apprentissage organisé de façon rigide ne produit qu'un rendement limité. D'après le principe 70/20/10, l'apprentissage s'acquiert à 70% du temps par l'expérience (c'est-à-dire en exécutant son travail), 20% par un coaching et un feed-back informel, et seulement 10% par des formations structurées.

Nécessité de revoir la méthode

Bref, il est temps de passer à une méthode d'apprentissage continue et créative, qui donne au collaborateur les rênes de son apprentissage. Lors d'une mission effectuée pour Google, le bureau d'études Mc Kinsey a conclu que pour rester à la page au niveau professionnel, il faut continuer à s'instruire au moins un demi-jour par semaine.


Mais Tempo-Team va plus loin encore : nous pensons qu'il est possible d'engranger chaque jour de nouveaux acquis. Pas besoin de local de formation pour cela. Lire ou rechercher des données y suffit déjà. Désormais, la lecture fait par exemple partie des tâches quotidiennes, car elle n'est plus délimitée aussi strictement qu'autrefois. Nous pensons que cette méthode devrait permettre aux collaborateurs de gagner en flexibilité et résilience, de façon à s'adapter à l'évolution de leur environnement. Et c'est là qu'intervient le « Le Nouveau Travail ».

Le nouvel apprentissage fait par exemple partie des tâches quotidiennes, car il n'est plus délimité aussi strictement qu'autrefois.

Le personnel à la barre

Face aux nouveaux outils, processus et lois, nous avons constaté que nos formations ne répondaient pas toujours à la fluidité et aux besoins de nos collaborateurs.

C'est pourquoi nous avons introduit cette année «The future of learning» : nous voulons encourager le travail modulaire et miser sur de nouvelles formes d'apprentissage, par exemple par des vidéos d'instruction et l'e-learning. Par le travail modulaire, nous répondons à la demande de notre réseau d'agences. En effet, se libérer une journée entière pour suivre une formation à Bruxelles est parfois peu commode.
Avec notre département Learning & Development, nous proposons un encadrement et une structure, mais nos collaborateurs déterminent eux-mêmes leurs moments d'apprentissage. Ils examinent le panel proposé, recherchent individuellement des informations et en parlent entre collègues.

nos collaborateurs déterminent eux-mêmes leurs moments d'apprentissage. Ils examinent le panel proposé, recherchent individuellement des informations et en parlent entre collègues.

Et les formations existantes ?

Il va sans dire que certaines formations demeurent obligatoires. Mais nous réexaminons toutes nos actions d'apprentissage conventionnelles. Est-il par exemple possible de condenser en une seule journée une formation qui se donne d'habitude en 2 jours ? Peut-être, à condition que les participants explorent le sujet au préalable et en approfondissent certains aspects par la suite. Bref, sans faire table rase des formations actuelles, nous voulons amener les gens à apprendre différemment.

Réfléchir

Il n'y a pas d'heure pour s'instruire : lors d'une réunion, en constatant ce qui fonctionne dans un projet et ce qui ne va pas… La réflexion est une étape cruciale dans le processus d'assimilation des connaissances. Dans notre nouvelle culture d'apprentissage, nous voulons donner aux gens le temps de réfléchir et de s'épanouir. D'examiner des choses par eux-mêmes. D'en vérifier d'autres auprès des collègues. Voire de les partager.

Cela s'inscrit dans notre projet de développement continu, où les formations ne sont plus forcément prémâchées, mais pour lesquelles nos collaborateurs se mettront spontanément à réfléchir en vue de trouver une possibilité d'amélioration.

Dans notre nouvelle culture d'apprentissage, nous voulons donner aux gens le temps de réfléchir et de s'épanouir. D'examiner des choses par eux-mêmes. Voire de les partager. 

Apprendre à apprendre autrement : HR y participe

  • Créez le cadre
    Mais laissez à vos collaborateurs les plus larges possibilités de choisir leurs périodes d'apprentissage 
  • Réduisez le nombre d'actions d'apprentissage conventionnelles
    Privilégiez une culture d'apprentissage informel 
  • Mettez l'accent sur l'apprentissage modulaire et en ligne
    Explorez de nouvelles formes d'apprentissage 
  • Stimulez le feed-back et le partage
    Entre le personnel et avec la hiérarchie 

 

Vers d'autres articles

Bonnes pratiques, Stratégie HR

Développer une culture d’entreprise passionnante et créatrice de liens, en ces temps de changement et de croissance ? Voilà qui vaut de l’or, dans cette Guerre des Talents. Protime l’a fait, et son...

Bonnes pratiques, Stratégie HR

Développer une culture d’entreprise passionnante et créatrice de liens, en ces temps de changement et de croissance ? Voilà qui vaut de l’or, dans cette Guerre des Talents. Protime l’a fait, et son...
en savoir plus

Mieux travailler, Réflexions et tendances, Pratiques

Les employés comme les employeurs estiment que travailler jusqu’à 67 ans n’est pas réaliste. Pourtant, on voit peu d’action aujourd’hui. Nous proposons des points d’amélioration concrets.

Mieux travailler, Réflexions et tendances, Pratiques

Les employés comme les employeurs estiment que travailler jusqu’à 67 ans n’est pas réaliste. Pourtant, on voit peu d’action aujourd’hui. Nous proposons des points d’amélioration concrets.
en savoir plus

Mieux travailler, Pratiques

“L’idéal serait d’avoir des collègues en prévention qui puissent repérer les premiers signes d’un stress prolongé. Ils pourraient même devenir des interlocuteurs et avoir leur mot à dire dans la po...
en savoir plus