Pourquoi le collaborateur rebelle fait avancer votre entreprise

Si nous évoluons vers des collaborateurs qui reçoivent beaucoup plus de responsabilités et se gèrent eux-mêmes, il y a de grandes chances qu’ils ne se contentent pas de rester dans les lignes et qu’ils remettent en cause votre cadre. Comment gérer les « rebelles » et, au-delà, comment les stimuler à travailler de manière encore plus rebelle ? Car, apparemment, on n’innove jamais autant qu’avec des collègues gentiment contrariants.

Téléchargez le RED Report

D'où vient la peur de la rébellion ?

On vous rebat les oreilles du bien-être au travail. C'est la clé pour recruter et garder ses collaborateurs. Ce qui les rend heureux ? L'autonomie, l'émancipation, la responsabilité... et ce dans le respect de l'équilibre travail-vie privée. Le gouvernement fait d'ores et déjà des efforts en ce sens avec la loi concernant le travail faisable et maniable, qui introduit de nouvelles règles en termes de flexibilité et de durée du travail.

Qui dit autonomie et flexibilité dit « liberté ». Et c'est là que l'employeur s'inquiète : car la liberté ne mène-t-elle pas à un dérèglement de la vie au travail ? Voire à la rébellion ? Ça y est, le mot est lâché. On le ravale et on le relègue aux oubliettes ? Au contraire : Let your workers rebel plaide la cause des employés qui sortent des sentiers battus. Parce qu'ils sont plus productifs, plus impliqués et plus innovants. Et ça, c'est bien évidemment dans l'intérêt de l'employeur.

Comment susciter la rébellion au travail ?

Ci-dessous, vous trouverez quelques conseils pour favoriser la rébellion. Pas pour provoquer le chaos total, mais pour assouplir votre organisation. Nous parlons bien d'une rébellion productive, respectueuse de certaines limites.

Osez remettre en question les procédures

Dans votre organisation, il y a des choses que vous faites uniquement parce que vous les faites depuis des années. Un collaborateur remet cela en question ? Quel cadeau ! Peut-être a-t-il une alternative brillante à proposer. Insistez sur le fait que votre entreprise n'est pas parfaite et que vous êtes réceptif aux feedbacks constructifs.

Encouragez la discussion

Nous cherchons en permanence une confirmation de nos idées chez autrui, c'est naturel. Mais pourquoi ne pas encourager à l'inverse la contestation ? Peut-être cela peut-il mener à de meilleures décisions. Commencez vos réunions en annonçant : « dites-moi si vous n'êtes pas d'accord. » Posez des questions ouvertes afin d'entendre plusieurs avis contradictoires. Et remerciez les personnes qui viennent avec une opinion différente : vous montrez ainsi que vous êtes en faveur de la discussion.

Lancez des défis en suffisance

Le pire qu'il puisse arriver ? Que vos collaborateurs s'enrouillent dans la routine. Plus ils ont de défis, plus leur engagement sera grand. Veillez donc à varier leurs tâches, en envisageant par exemple une rotation des postes. Surprenez-les régulièrement avec une tâche inattendue. Et bien entendu : créez des opportunités de développement. Sortir une personne de sa zone de confort s'avère profitable pour tous.

Comment rendre vos collaborateurs plus rebelles ?

Peut-être êtes-vous un partisan de la rébellion. Mais vos collaborateurs, sont-ils rebelles ? Bien souvent, ils suivent la norme, justement parce que c'est la norme. Ils se soumettent à la pression sociale et se trouvent bien dans cette zone de confort.
Voici comment faire ressortir le rebelle chez votre employé :

Laissez chacun être soi-même

Encouragez vos collaborateurs à exprimer leur authenticité, par exemple lors de leur première semaine de travail, ou encore pendant les évaluations. Laissez-les se développer une mission personnelle. Dites-leur seulement ce qui doit être fait, mais pas comment. Ils se sentiront ainsi plus à l'aise dans l'exécution d'une tâche.

Utilisez au mieux les talents

Laissez vos collaborateurs utiliser au maximum leurs talents. Faites-leur prendre conscience de leurs points forts en les complimentant. Donnez-leur une fonction qui corresponde à leur potentiel. C'est la méthode que préconise Facebook : l'entreprise engage des candidats, identifie leurs points forts et ne leur attribue un poste sur mesure qu'après cette étape.

Élargissez la vision de vos collaborateurs

Apprenez à vos collaborateurs à voir les choses de plusieurs perspectives. En leur faisant accomplir un stage au sein de plusieurs départements, par exemple : cela leur donnera une vision d'ensemble. N'hésitez pas à engager des personnes aux profils diversifiés, une bonne façon de favoriser les idées innovantes. Un conseil : lors des entretiens d'embauche, soumettez un problème aux candidats et voyez combien et quelles solutions ils proposent.

Vers d'autres articles 

 

Téléchargez le RED Report

 

Vers d'autres articles

Mieux travailler, Réflexions et tendances, Pratiques

Ce n’est pas que le marché du travail soit tout rose dans le Grand Nord. Mais s’agissant de la satisfaction au travail, force est de constater qu’ils font mieux que nous. Que pouvons-nous apprendre...

Mieux travailler, Réflexions et tendances, Pratiques

Ce n’est pas que le marché du travail soit tout rose dans le Grand Nord. Mais s’agissant de la satisfaction au travail, force est de constater qu’ils font mieux que nous. Que pouvons-nous apprendre...
en savoir plus

Mieux travailler, Organisation, Pratiques

Les travailleurs sont devenus plutôt des consommateurs. C’est aussi vrai en matière d’emploi et d’employeur. L’application belge Spencer transforme la communication interne : d’une stratégie de pre...

Mieux travailler, Organisation, Pratiques

Les travailleurs sont devenus plutôt des consommateurs. C’est aussi vrai en matière d’emploi et d’employeur. L’application belge Spencer transforme la communication interne : d’une stratégie de pre...
en savoir plus

Pratiques

Vos collaborateurs votent aux élections sociales de mai 2020 ? Voici une nouveauté : les intérimaires peuvent dorénavant eux aussi voter, dans certains cas. Nous vous expliquons plus en détail le r...
en savoir plus