Le recrutement en logistique chez Kuehne + Nagel BeLux

Travailler dans la logistique est une chose. Offrir des services logistiques avec une réelle valeur ajoutée dans le Belux ? Là, il s’agit de s’attirer les travailleurs adéquats.

 

Juste entreposer et déplacer 3 000 palettes, ce n’est pas ainsi que Kuehne + Nagel définit son travail. L’entreprise cherche à se démarquer en tant que service logistique.

Ce que propose Kuehne + Nagel, c’est une préparation de commandes minutieuse et une manutention complexe, comme le déballage et l’étiquetage de biens, qu’ils prennent en charge avant de les transférer après un traitement personnalisé à leur destination. De quoi occuper quelque 2 300 travailleurs.

Le recrutement n’est il pas complexifié par vos exigences particulières envers vos travailleurs ? Alors que dans ce secteur, il est déjà notablement difficile de trouver des talents.

Nous demandons l’avis de Gerry Bosmans, Director Contract Logistics BeLux chez Kuehne + Nagel

Jouer sur son ADN

« La rétention de personnel hautement qualifié ne nous pose pas vraiment de problème. Nous savons convaincre les gens dès la première prise de contact : les profils d’experts sont et restent attirés tant par notre approche de la logistique que par notre fonctionnement à long terme. »

Nous restons cohérents dans notre fonctionnement et fidèles à notre vision ; la pensée à court terme, ce n’est pas notre truc. C’est une approche constructive qui rend le travail plus agréable. Les gens le remarquent, et restent pour cette raison.

Cette façon de travailler est inscrite dans notre ADN. Ça attire les gens et les retient.

Pour les travailleurs de nos entrepôts, il en va autrement. D’autres facteurs entrent en jeu, qui les font rester ou non. En premier lieu, le boom du secteur logistique, en particulier sur l’axe Anvers-Hasselt.

Bien sûr, nous répondons à ce défi avec la mobilité interne, autant que possible : ici, on peut évoluer et devenir chef d’équipe. Mais à long terme, cette source se tarit elle aussi.

L’intérim, pour un recrutement flexible

L’intérim nous offre la flexibilité qui nous est indispensable. Nous nous accordons au rythme de nos clients, qui peut être extrêmement rapide dans l’e-commerce et le retail.

Dans notre secteur, il faut absolument pouvoir s’adapter à ce flux.

Le recrutement intérim doit fonctionner des deux côtés

Ce qui est certain, par contre, c’est qu’on ne peut pas confier le recrutement intérim à un fournisseur avec le message : ‘voilà, on vous laisse vous charger de tout.’

Il faut en faire un vrai partenariat, dans lequel les deux parties investissent du temps et de l’énergie.

Cette relation avec Tempo-Team, nous l’avons construite à force de travail, tout comme eux. C’est grâce à ça que la préselection des travailleurs est vraiment adaptée à nos besoins. Nous collaborons aussi à l’intégration. C’est l’approche la plus efficace. On finit par bien se connaître.

La rétention commence dès le premier jour

Du premier jour au reste de la procédure d’intégration et de formation : ce parcours est essentiel pour la rétention. Nous optons pour une approche intensive et personnalisée.

Nous attribuons toujours à chaque nouveau travailleur un collègue mentor à qui il peut poser toutes ses questions, même personnelles. Du reste, nous investissons beaucoup dans la formation des gens, afin de leur offrir le meilleur des départs.

La logistique mérite une meilleure réputation

En effet, nous faisons face à de fameux défis. La mobilité et la problématique des bouchons sont sans cesse au centre de l’attention. Mais en réalité, notre pays offre de belles opportunités aux entreprises. En raison de sa situation centrale en Europe, le Belux est bien connu des entreprises étrangères pour son expertise logistique.

Nous devrions profiler la logistique comme employeur attrayant dans le marché, comme le fait la chimie. C’est possible, avec un collaboration de toutes les parties prenantes.


Comme Kuehne + Nagel, vous êtes à la recherche de collaborateurs logistiques ? Tempo-Team Logistics peut trouver le profil qui vous convient. Contactez dès maintenant une agence dans votre région.

Vers d'autres articles

Mieux travailler, Stratégie HR, Longread, Pratiques

Au cours de la dernière décennie, notre connaissance du cerveau humain a fait un bond en avant. Il est temps de commencer à appliquer ces nouvelles connaissances au travail, estime Gregory Caremans...

Mieux travailler, Stratégie HR, Longread, Pratiques

Au cours de la dernière décennie, notre connaissance du cerveau humain a fait un bond en avant. Il est temps de commencer à appliquer ces nouvelles connaissances au travail, estime Gregory Caremans...
en savoir plus

Pratiques

Vous avez environ 50 collaborateurs ? Alors organisez des élections sociales. Ou pas ? Ce n’est pas si simple. Nous vous guidons vers la réponse en 3 étapes.

Pratiques

Vous avez environ 50 collaborateurs ? Alors organisez des élections sociales. Ou pas ? Ce n’est pas si simple. Nous vous guidons vers la réponse en 3 étapes.
en savoir plus

Pratiques

Un collaborateur apprécié quitte l’entreprise ? Ne négligez pas un bon entretien de départ ! C’est le moment qui vous permettra de recueillir un feedback précieux pour améliorer votre recrutement e...
en savoir plus