10 idées de job pour bosser rapidement

Faut-il des années d’études pour décrocher un bon job ? Tout dépend du job… On ne devient pas médecin ou avocat du jour au lendemain, mais tu peux rapidement t’investir dans un de ces 10 chouettes jobs !

1. Technicien

Toute entreprise qui utilise des machines a besoin de techniciens pour l’entretien préventif ou les réparations inattendues… Si tu es douée(e) pour la technique, on t’accueillera partout à bras ouverts. Un diplôme d’école supérieure ou A2 (électricité, mécanique ou électromécanique) est bienvenu, mais pas absolument nécessaire. Tu profites bien souvent d’une formation sur le terrain via tes collègues. Dans le secteur chimique et ICT en particulier, un technicien gagne un salaire au-dessus de la moyenne.

2. Management Assistant

Que seraient les membres de la direction sans leur indispensable bras droit ? Ce job requiert un mélange de résistance au stress, de sens de l’organisation et d’aptitudes communicationnelles. Peu importe où tu acquiers ces compétences : dans une école supérieure, aux cours du soir ou dans la pratique. L’essentiel est de parvenir à supporter le rythme effréné des cadres supérieurs…

3. Développeur web

Tu te débrouilles en programmation et tu es capable de développer et modifier des sites web ? Les entreprises informatiques et de graphisme t’accueilleront à bras ouverts. Pour maîtriser des programmes tels que Photoshop, Illustrator, Indesign, Dreamweaver, Flash, HTML, CSS, PHP et Javascript, rien de tel que l’auto-apprentissage et l’entraînement ! En tant que web designer, c’est ton portfolio – tes réalisations – qui compte, pas ton diplôme.

4. Journaliste, rédacteur et traducteur

Il en va de même pour les journalistes, les rédacteurs et les traducteurs – à l’exception des traducteurs jurés qui travaillent pour le tribunal. Tes histoires ont ce petit quelque chose de plus que d’autres n’ont pas ? Tu écris sans fautes ? Tu parles couramment l’arabe ou le polonais ? Cela suffit ! L’important, c’est ce dont tu es capable, pas l’endroit où tu l’as appris. Il peut s’agir d’une haute école, mais aussi de ta tante Agnieszka.

5. Chef-coq

Tu rêves d’une carrière culinaire de haut vol à la Hélène Darroze ou Alain Ducasse ? Laisse tomber cette inscription à l’université. Tu peux déjà te former en cuisine et salle, en restauration et en hôtellerie dans le secondaire. Une éventuelle année de spécialisation et (surtout) tes stages complètent ta formation. C’est ensuite à toi qu’il appartient de concocter des plats magiques qui t’ouvriront une belle carrière.

6. Chef d’équipe

Tu es meneur ou meneuse dans l’âme ? Bonne nouvelle : les leaders-nés font facilement carrière comme chefs d’équipe, même sans diplôme. Coacher les autres, vérifier la qualité et la sécurité, garder une vue d’ensemble… Le job de chef d’équipe est tout sauf monotone. Ou comme le dit Jolinde : « Impossible de faire un bore-out ! »

7. Représentant commercial

Vendre des glaces à un eskimo. Certaines personnes savent le faire. Vendre est un métier à part : cela nécessite une compréhension de la nature humaine, de la spontanéité et du charme. Et ça ne s’apprend pas vraiment à l’école. Tu aimes travailler sous pression (objectifs, objectifs !) et tu n’as pas peur d’avaler les kilomètres ? En tant que commercial(e), tu peux empocher un bon salaire, grâce à un bonus et un pourcentage sur les ventes…

8. Agent immobilier

Les agents immobiliers travaillent souvent à la commission. Ils perçoivent un salaire de base et une rémunération variable en fonction de leurs ventes. Cela peut vite représenter une coquette somme, car en Belgique, le prix moyen d’une maison dépasse 250.000 euros. En tant qu’agent immobilier indépendant, tu dois être au moins bachelier. En tant que coach immobilier employé dans une agence, ce n’est pas forcément nécessaire.

9. Opérateur

Si tu veux bien gagner ta vie sans diplôme, tu peux travailler comme opérateur ou opératrice en postes. Grâce aux rémunérations supplémentaires pour le travail de nuit et de week-end, ton salaire peut grimper rapidement. De plus, les oiseaux de nuit et les lève-tôt ne sont pas les seuls à aimer travailler en équipe. Les parents actifs en sont également fans, comme Lolita : « Mon équilibre travail-vie privée n’a jamais été aussi bon. »

10. Couvreur

Les hommes/femmes de métier peuvent s’en mettre plein les poches. Les menuisiers, plafonneurs et couvreurs ont de l’or dans les mains et travaillent par tous les temps. Mais ils sont récompensés en contrepartie. Choisis la bonne filière en secondaire (ex. ouvrier qualifié en construction gros œuvre ou menuisier) et tu pourras immédiatement débuter un job avec un indice solaire SPF 30.

PS: Starter fougueux ou étudiant patient ? Il y en a pour tous les goûts dans nos offres d’emploi

Collègues, Vacance, Ambiance de travail

Juillet et août ne sont pas des mois tout à fait comme les autres. Même au travail, l’ambiance est estivale. Et avec ces quelques conseils, tu y ajouteras une touche de vacances !

Collègues, Vacance, Ambiance de travail

Juillet et août ne sont pas des mois tout à fait comme les autres. Même au travail, l’ambiance est estivale. Et avec ces quelques conseils, tu y ajouteras une touche de vacances !
en savoir plus

Starter, Trucs & astuces

Mais comment fait-elle ? Anne est automatiquement invitée à l’entretien d’embauche et elle décroche le job 9 fois sur 10. Est-ce son super pouvoir secret ? Ou fait-elle des choses à ta portée ?

Starter, Trucs & astuces

Mais comment fait-elle ? Anne est automatiquement invitée à l’entretien d’embauche et elle décroche le job 9 fois sur 10. Est-ce son super pouvoir secret ? Ou fait-elle des choses à ta portée ?
en savoir plus

Ambiance de travail, Starter

Tu as trouvé un job de vacances ? Donne-toi vraiment à fond. Ceux qui commencent tout en bas de l’échelle peuvent aussi atteindre des sommets. Surtout avec ces conseils tout simples !
en savoir plus