Astuces CV pour les nuls

Ce job te tente ? Tu dois alors rédiger un nouveau CV ou tout au moins actualiser l’ancien. Personne ne dit « Super, j’adore ça ! »... Suis nos conseils pour t’acquitter de cette tâche pas très marrante. Et évite quelques erreurs fréquentes.

En un coup d’œil sur ton CV, tes futurs employeurs savent qui tu es et ce dont tu es capable. C’est en tout cas ainsi que ça devrait se passer. Mais rédiger un CV qui déchire, c’est plus facile à dire qu’à faire. Les candidats font souvent de leur mieux, mais se perdent quand même souvent en cours de route. Tempo-Team à la rescousse !

Photo ou pas ?

Ne le fais pas. Ton apparence physique ne devrait pas faire de différence. Tu décroches un job (ou tu es invité(e) à un entretien d’embauche) parce que tu as l’expérience pertinente, des compétences intéressantes et le bon diplôme. Pas grâce à ton physique avantageux ou ton joli minois. Les recruteurs qui veulent quand même voir à quoi tu ressembles cherchent sur Google. Créer un profil LinkedIn avec une photo neutre sur fond uni dans une tenue soignée peut donc être une bonne idée. Règle d’or : si on voit un flamand rose gonflable quelque part sur la photo, choisis-en une autre.

Joue avec des blocs

Personne n’aime lire une longue tartine qui tombe en une fois sur l’estomac. Répartis ton CV en petits blocs de texte avec des titres clairs : Coordonnées personnelles, Études, Expérience professionnelle, Aptitudes. Tu peux en dire un peu plus sur toi-même sous le titre Centres d’intérêt. Parle de tes ambitions sous Objectifs professionnels. N’oublie pas que tu écris un CV et pas un roman. N’hésite pas à utiliser des mots-clés ou des listes à puces plutôt que de longues phrases.

Une bouchée pour…

Sers des bouchées bien digestes au professionnel RH (R quoi ?) qui lit – ou plutôt scanne – ton CV. Hache chaque expérience professionnelle en 3 morceaux identiques : (1) date de début et de fin, titre du job, employeur ; (2) « responsable de : » – puis décris brièvement ce que tu faisais, (3) « compétences acquises : » – où tu résumes les compétences et aptitudes que tu as apprises à ce poste. Jeune diplômé et pas encore vraiment d’expérience ? Essaie alors ceci

Le Z de Zèbre

Enfant, tu as appris à compter de 1 à 10 et à écrire de A à Z. En postulant, tu dois inverser la tendance. Sous le titre Études, commence par ton diplôme le plus élevé (celui que tu as probablement obtenu le plus récemment). Sous Expérience, commence par ton dernier job. Les derniers seront les premiers – cela vaut aussi pour ton CV. Et inutile de résumer toute ta vie. Mentionne uniquement ce qui importe pour ce job.

Reste toi-même

Rédiger un CV, c’est un peu comme éduquer un enfant : tu dois rester logique et cohérent(e). C’est toi qui fixe tes règles, mais tu dois t’y tenir. Si tu soulignes un titre et que tu le mets en gras, fais pareil pour tous les titres. Note aussi toujours les dates de la même façon : 07/16 ou juillet 2016. Ce que tu choisis importe moins que l’uniformité avec laquelle tu l’appliques. Ah oui, pense aussi à tout aligner de manière cohérente.

Entre invisible et non professionnel

Tu rêves de laisser parler ta créativité dans ton CV ? Fais alors comme avec le cava (ou la chope) quand tu conduis : c’est autorisé, mais avec modération. Mentionne tes connaissances linguistiques dans un beau graphique. Utilise des pictogrammes amusants pour indiquer tes centres d’intérêt ou raconte quelque chose d’inattendu. Mais ne libère pas le Picasso qui sommeille en toi. Un CV n’est pas un cahier de coloriage et encore moins un collage géant.

Donne un titre à ton document

Ton CV est prêt ? Ne le copie pas dans l’e-mail qu tu envoies, mais ajoute-le en pièce jointe, de préférence au format PDF. Donne un titre approprié à ton document (ex. selon le principe « CV_Prénom Nom_Titre de fontion Entreprise » : « CV_Eva Marlier_Opératrice Campina »). Veille à ce que l’e-mail d’accompagnement soit ultra court. Adresse-toi simplement à la personne de contact mentionnée dans l’offre d’emploi (« Cher monsieur Rasson, ») et fais référence aux pièces jointes (« Veuillez trouver ci-joint mon CV et ma lettre de motivation... ») plus le titre de la fonction – avec éventuellement le numéro de référence – de l’offre d’emploi (« …pour la fonction de Magasinier chez Nike »).

Donne un sujet à ton e-mail

Prêt(e) à envoyer l’e-mail avec ton CV et ta lettre de motivation en pièces jointes ? N’oublie surtout pas de donner un sujet à ton e-mail. « Je veux ce job » ou « Hakim comme Président » peut te paraître amusant, mais opte plutôt pour quelque chose de plus neutre : « Candidature au poste de ... ».

PS : Demande à quelqu’un de relire ton CV pour vérifier l’orthographe (voici encore quelques astuces pour postuler) et réponds uniquement aux offres d’emploi qui te correspondent.

métiers, Ambiance de travail

Les histoires les plus folles circulent sur le travail intérimaire. Et ce n’est pas Mounira, Pablo, Fabienne et Simon qui nous contrediront. Heureusement, tu sais désormais ce qu’il en est réellement.

métiers, Ambiance de travail

Les histoires les plus folles circulent sur le travail intérimaire. Et ce n’est pas Mounira, Pablo, Fabienne et Simon qui nous contrediront. Heureusement, tu sais désormais ce qu’il en est réellement.
en savoir plus

métiers, Expérience, Trucs & astuces

En tant qu’aide-ménagère, ton objectif premier est la propreté. Et non, cela n’implique pas forcément des tonnes de produits chimiques. Voici 7 fabuleuses recettes maison, à faire avec des ingrédie...

métiers, Expérience, Trucs & astuces

En tant qu’aide-ménagère, ton objectif premier est la propreté. Et non, cela n’implique pas forcément des tonnes de produits chimiques. Voici 7 fabuleuses recettes maison, à faire avec des ingrédie...
en savoir plus

Ambiance de travail, Équillibre travaille/privé

Sépares-tu travail et vie privée ou aimes-tu les mélanger comme le meilleur barman ? Maintiens-tu tes collègues à distance de sécurité ou es-tu plutôt du genre bisous et câlins ? Chaque scénario a ...
en savoir plus