Bientôt 400 postes à pourvoir à Liege Airport : la formation est la réponse pertinente pour pallier la pénurie aiguë de travailleurs

Liège, 18 mars 2019. Plus de la moitié des entreprises de Belgique ne parviennent pas à pourvoir les postes vacants en raison de la pénurie de travailleurs. Par sa croissance continue, Liege Airport y est également confronté. C'est pourquoi il a organisé pour la cinquième fois consécutive, avec Tempo-Team, le FOREM et le Fonds de formations des intérimaires (FFI), un parcours de formations pour convertir des chercheurs d'emploi de la région liégeoise en avitailleurs chargés de faire le plein des avions et d'assurer le fonctionnement quotidien de l'aéroport. Pour faciliter l'accès à tous, des cours de conduite leur ont d'abord été offerts. Aujourd'hui, 8 avitailleurs vont recevoir leur diplôme lors d'une proclamation officielle.

Liege Airport, Tempo-Team, le FOREM et le FFI unissent leurs forces pour combler les carences du marché de l'emploi par une méthode de recrutement unique.

Liège prend un accent grave: l'an dernier, il a transporté 20 % de fret de plus qu'en 2017 et est parvenu à séduire Alibaba et AirBridgeCargo, deux acteurs importants du secteur du fret aérien. Grâce à cette croissance, Liege Airport est l'un des moteurs dans la création d'emplois en région liégeoise. D'après les estimations, quelque 400 emplois nouveaux pourraient être créés dans les prochaines années. Il s'agit souvent de fonctions exigeant des compétences techniques et spécifiques. Paradoxalement, malgré le nombre élevé de demandeurs d'emploi dans la région, de nombreuses places disponibles à Liege Airport demeurent vacantes.

Besoin d'une approche spécifique

Pour garantir un afflux suffisant de nouveaux candidats, Liege Airport s'associe avec les partenaires locaux Tempo-Team, le Forem et le FFI afin de mettre en place un parcours de formations des demandeurs d'emploi et leur reconversion en avitailleurs d'aéroport. Une nouvelle promotion de 8 candidats vient de terminer ce parcours et d'être recrutée – c'est la plus importante depuis que ce projet a été lancé voici 5 ans. La nouveauté de cette année, c'est qu'elle inclut également une formation pour permis de conduire CE. Globalement, la méthode porte clairement ses fruits : jusqu'à présent, 35 chômeurs de longue durée ont été formés et recrutés par Liege Airport.

« Les défis auxquels sont confrontées les entreprises qui recrutent dans la région liégeoise sont considérables, parce que le marché de l'emploi y est caractérisé par de très nombreux chômeurs qui n'ont pas les compétences adéquates ou recherchées par les employeurs. En outre, le vieillissement n'arrange rien. Cela explique pourquoi le nombre de candidats disponibles est réduit. C'est à cette fin que nous avons opté pour une approche tout autre, radicale : nous cherchons nous-mêmes des candidats ayant le potentiel et leur apportons les aptitudes requises. L'une d'entre elles est un permis de conduire CE, indispensable. Mais peu de demandeurs d'emploi en ont un. C'est pour leur faciliter l'accès que Tempo-Team finance des cours de conduite », explique Jean-Marc Carabin, Business Manager de Tempo-Team à Liège.

« La formation d'avitailleur passe également par l’expertise développée en matière de logistique par le Forem et son centre de compétence « Forem Logistique Liège ». C’est ainsi que les stagiaires « avitailleurs » y suivent la formation ADR (transport de marchandises dangereuses) et sa validation, de même que la formation « cariste frontal ». Deux matières fort différentes qui montrent l’étendue d'une telle offre. Pour rappel, en 2018, le Forem Logistique Liège a formé 1876 personnes et enregistré un taux de mise à l’emploi de 81,16 %, dans 17 métiers différents de la logistique. Ce sont également 702 brevets décernés, dont 644 caristes, 37 pontiers et 21 opérateurs nacelles. À ces brevets, il convient d’ajouter la délivrance de 209 permis de conduire (C, CE ou D). Ces formations prennent place parmi les 275 disponibles au Forem », ajoute Sylvain De Francesco ; Responsable de l’équipe « transport » au centre de compétence Logistique Liège.

« Des compétences particulières sont nécessaires et la collaboration avec les spécialistes des ressources humaines s’avère cruciale pour servir au mieux nos clients. Parmi les services rendus par l’aéroport aux compagnies aériennes figure le remplissage de carburant. Car sachez qu'en 2018, nous avons ravitaillé les avions de 470 millions de litres de fuel contre 320 millions de litres en 2015 ! Les avitailleurs jouent un rôle majeur dans ce processus et nous sommes très heureux que des candidats motivés et compétents nous rejoignent », explique Marc Sparmont, Directeur des Ressources Humaines de Liege Airport.

Le remède se nomme formation

Trois quarts des employeurs belges déclarent constater une pénurie croissante de forces de travail. 52 % ne trouvent que difficilement les candidats pour pourvoir les postes vacants. Les principaux problèmes seraient selon eux l'inadéquation entre l'offre et la demande (34 %). 41 % des employeurs néerlandophones, mais surtout 65 % de leurs collègues francophones pensent que les jeunes d'aujourd'hui ne sont pas assez stimulés à s'orienter vers des disciplines d'études susceptibles d'augmenter leurs opportunités de décrocher un emploi. Un tiers pensent aussi que les autorités publiques ne font pas assez d'efforts pour activer les chômeurs. « Par cette initiative, Tempo-Team fait office de locomotive pour combler la fracture par la formation et imaginer des méthodes toujours plus appropriées, par exemple la formation au permis de conduire », explique Monsieur Carabin.
Pour combattre les carences en personnel, un quart des employeurs de Belgique envisagent d'investir davantage dans les formations ou les stages. Un tiers pensent aujourd'hui devoir se pencher moins sur les diplômes des candidats, mais sur leurs talents et leur faculté à s'intégrer à l'entreprise.


*C'est ce qui ressort d'une enquête menée par un bureau d'études indépendant auprès d'un échantillon représentatif de 1050 travailleurs et employeurs pour le compte de Tempo-Team. La marge d'erreur maximale de l'enquête est de 3,39 %.

Meer nieuws

Nieuws

Brussel, 24 oktober 2019 - Ondanks het fileleed, de milieu-impact en het groeiende aantal mensen dat mag thuiswerken, blijven Belgische werknemers massaal de auto nemen naar het werk. Slechts een m...

Nieuws

Brussel, 24 oktober 2019 - Ondanks het fileleed, de milieu-impact en het groeiende aantal mensen dat mag thuiswerken, blijven Belgische werknemers massaal de auto nemen naar het werk. Slechts een m...
meer

Nieuws

In aanloop naar de wereldkampioenschappen atletiek in Doha maakt Tempo-Team bekend dat het atleten opnieuw rechtstreeks betrekt bij haar sponsoring. Atleten die een medaille pakken op het WK kunnen...

Nieuws

In aanloop naar de wereldkampioenschappen atletiek in Doha maakt Tempo-Team bekend dat het atleten opnieuw rechtstreeks betrekt bij haar sponsoring. Atleten die een medaille pakken op het WK kunnen...
meer

Nieuws

Tom Van de Vreken gaat op 16 september aan de slag op de communicatiedienst van hr-dienstverlener Randstad group. Daar wordt hij Senior PR Advisor van de groep en woordvoerder van Tempo-Team. Hij h...
meer

Nieuws

Flexibel werken is volgens bijna een derde van de werknemers van groot belang voor een goed werk-privé evenwicht. Zeker tijdens de lange zomervakantie laat een grotere flexibiliteit door thuiswerk ...
meer

Contacteer voor meer informatie:

Valérie Denis

+32 491 62 18 01