Mener un entretien d'embauche : soyez préparé !

Vous recrutez un nouveau collaborateur ? Comment mener l'entretien d'embauche ? Sans préparation ou avec une approche réfléchie ? Sans hésitation : la deuxième option. Découvrez pourquoi et comment.

Pourquoi ne pas arriver sans préparation ? Pour ne pas se laisser berner

Une anecdote :

Une candidate arrive avec 25 minutes de retard à son entretien. Elle passe immédiatement devant les recruteurs sans se laisser démonter. Elle ne semble absolument pas troublée. Son sang-froid fait une si forte impression qu'elle obtient le poste. Mais qu'apprend-on par la suite ? Qu'elle n'avait aucune idée de son retard : on lui avait indiqué une heure de rendez-vous erronée. Dans sa tête, elle était donc cinq minutes à l'avance – ce qui expliquait son attitude détendue.

Conclusion ? Les recruteurs se sont fait une fausse impression de la candidate. Ils se sont fiés à une impression superficielle. Une mauvaise idée, lors d'un processus aussi important qu'un recrutement.

Beaucoup de managers qui recrutent tombent dans ce piège. Le CV et la lettre de motivation suffisent à leur faire croire en la force d'un candidat. L'entretien, ils l'approchent comme une conversation légère sans préparation, « on verra bien ». Mais c'est loin d'être une bonne approche, car les apparences sont trompeuses.

Pourquoi arriver préparé est la seule bonne option

La règle numéro un lorsqu'on mène un entretien d'embauche ? Ayez la même approche pour chaque candidat. Voici trois bonnes raisons :

1. Vous avez un fil conducteur pour mener l'entretien.
2. Vous savez à l'avance comment vous allez mettre à l'épreuve le candidat.
3. Et surtout : vous pouvez comparer les candidats (et ne pas mélanger les pommes et les poires).

Recrutement et sélection : mode d'emploi

Une seule approche, donc. Mais laquelle vous permettra de trouver la pépite lors d'un recrutement et d'une sélection ? Ces quatre tuyaux pour mener votre entretien d'embauche vous mettront sur le bon chemin.

1. Préparez les questions pour le candidat
Établissez à l'avance une liste de questions ouvertes et fermées. Soumettez quelques situations au candidat, du genre « Que feriez-vous si... ? ». Très important : écoutez attentivement les réponses. Si vous vous concentrez déjà sur la question suivante, cela vous fera manquer des informations capitales. Le candidat contourne la question ? N'hésitez pas à la reformuler.

2. Notez les réponses
Un entretien d'embauche passe très vite. Les questions fusent, les réponses du candidat aussi. Notez-les ! Quelque chose vous frappe dans son comportement ? Une anecdote vous touche ? Prenez-en également note. Cela vous aidera par la suite à prendre votre décision sur base d'infos détaillées au lieu d'une impression générale.

3. Attendez avant de juger
L'un des principaux pièges dans lesquels tombent les managers lors d'un recrutement : se former trop rapidement une opinion. Peut-être êtes-vous tenté de désapprouver un candidat parce que son style vestimentaire ne vous plaît pas. Ou au contraire, de l'engager parce qu'il s'exprime bien. Attendez l'issue de l'entretien pour vous forger une opinion. Passez en revue les réponses du candidat et évaluez-les objectivement.

4. Ne vous laissez pas déranger
Mieux vaut mener un entretien d'embauche dans le calme. Mettez votre smartphone en mode silencieux, fermez la porte. Prévenez vos collaborateurs que vous ne voulez pas être dérangé. Ce sera tout bénéfice pour votre concentration et celle du candidat.

Comment se déroule un entretien d'embauche. Voici comment mener un entretien d'embauche, en trois étapes :

1. Introduction
Présentez-vous brièvement et expliquez ce que vous faites. Essayez de mettre le candidat à l'aise.
2. Conversation
Présentez votre organisation et l'offre d'emploi. Demandez au candidat ce que vous voulez savoir de lui. Donnez-lui la possibilité de poser des questions.
3. Conclusion
Remerciez le candidat pour l'entretien et dites-lui quand vous le tiendrez au courant de la décision.

Recrutement et sélection : pensez à les externaliser

Vous adhérez à ces théories, mais manquez de temps et d'expérience pour gagner la guerre des talents à vous seul ? Pensez à externaliser le recrutement et la sélection – par exemple au service Recrutement et Sélection de Tempo-Team.

Des consultants passionnés prendront en charge l'ensemble du processus de recrutement, de l'élaboration du profil au rapport final, en passant par l'analyse des CV. Vous n'aurez donc pas à mener les entretiens d'embauche. Nous vous présenterons le meilleur candidat pour contribuer à la croissance de votre entreprise.

Vous aimeriez que nous fassions le travail de recrutement pour vous ? Faitez-nous signe !

Vers d'autres articles

Mieux travailler, Réflexions et tendances, Pratiques

Les employés comme les employeurs estiment que travailler jusqu’à 67 ans n’est pas réaliste. Pourtant, on voit peu d’action aujourd’hui. Nous proposons des points d’amélioration concrets.

Mieux travailler, Réflexions et tendances, Pratiques

Les employés comme les employeurs estiment que travailler jusqu’à 67 ans n’est pas réaliste. Pourtant, on voit peu d’action aujourd’hui. Nous proposons des points d’amélioration concrets.
en savoir plus

Mieux travailler, Pratiques

“L’idéal serait d’avoir des collègues en prévention qui puissent repérer les premiers signes d’un stress prolongé. Ils pourraient même devenir des interlocuteurs et avoir leur mot à dire dans la po...

Mieux travailler, Pratiques

“L’idéal serait d’avoir des collègues en prévention qui puissent repérer les premiers signes d’un stress prolongé. Ils pourraient même devenir des interlocuteurs et avoir leur mot à dire dans la po...
en savoir plus

Stratégie HR, Pratiques

Près de la moitié des entreprises dans notre pays ne parviennent pas à pourvoir leurs postes vacants. Bien que la demande d’emplois soit grande, les demandeurs d’emploi ne possèdent souvent pas les...
en savoir plus