L’humour au travail, est-ce bien sérieux ? ;-)

Vous la connaissez, celle-là ? Un responsable RH, un CEO et un recruteur ont une discussion sur l’humour au travail et…

… ils sont tous d’accord pour dire que ça ne passe pas nécessairement par des nez rouges ou des farces. Pour une fois qu’ils sont sur la même longueur d’onde… (on plaisante !)

Le rire n’est ni un objectif, ni un remède, mais une suite logique d’une culture qui fonctionne.

 

L’humour et le plaisir, pour mieux travailler

En ces temps de crise, faire preuve d’humour est plus important que jamais. Une culture d’entreprise efficace et axée sur l’humain réduit le stress et favorise le plaisir au travail. Les personnes qui prennent du plaisir dans leur travail rient plus souvent. Et ce qu’elles se rendent au travail en vélo avec le sourire ou qu’elles soient mortes de rire avec leurs collègues.

Ça vous parle ? (On espère que oui.)

Les personnes qui font preuve d’humour au travail sont plus productives, souffrent moins du stress et se sentent mieux dans leur peau.

L’humour au travail réduit les absences pour cause de maladie et augmente la productivité

Moins d’absences pour cause de maladie et plus de productivité. L’humour fait tourner nos méninges et améliore notre concentration. Les personnes de bonne humeur seraient jusqu’à 30 % plus productives, selon hbr.org.

Mieux encore, l’humour permettrait :

 

La clé ? Les collègues.

Selon le RED Report de 2020, 1 collaborateur sur 3 attribue une note de 8/10 à son plaisir au travail. Les collègues jouent un rôle très important à cet égard, qu’ils soient assis près de vous ou que vous discutiez avez eux par écrans interposés. 53 % des personnes interrogées les classent parmi les 5 facteurs déterminants du plaisir au travail.

Les collègues figurent parmi les 5 facteurs déterminants du plaisir au travail

Faites travailler votre humour

81 % des collaborateurs affirment qu’un lieu de travail où l’humour a sa place les rend plus heureux. Voici 5 moments où le rire a toute sa place :

 

#1 Lors du recrutement

À la NASA, on vérifie si les candidats ont le sens de l’humour. Plus important encore, l’humour est considéré comme un signe d’intelligence. Il en dit long sur la personnalité, en plus d’être un bon indicateur de l’adéquation avec votre ambiance et la culture de votre entreprise.

 

#2 Lors des kick-offs

Work hard, play hard. Donnez un nom mystérieux ou loufoque à votre réunion. À quoi ressemble votre premier slide ? Demandez aux membres de votre équipe de choisir un avatar amusant. Quel sera l’impact sur leur engagement et leur créativité ?

 

#3 Lors des communications

Nous recevons en moyenne 112 e-mails par jour. Utilisez l’humour comme facteur de différenciation afin de sortir du lot et de retenir l’attention. Vous pouvez par exemple utiliser l’objet. Vous utilisez les e-mails ou un magazine pour la communication interne ? C’est l’endroit idéal pour partager des articles plus légers et relativiser.

 

#4 Dans la dynamique d’équipe 

Environ 61 % de personnes trouvent qu’il est important de déjeuner avec ses collègues. C’est le moment de souffler et de discuter de sujets qui vous permettent de rire et de vous détendre. Faites un tour au parc ensemble, en respectant les distances, évidemment ! 

 

#5 Lors des formations et des moments d’apprentissage

Les enfants apprennent en jouant. Chez les adultes, on appelle ça le « gamification ». Un questionnaire formel peut être transformé en quiz surprenant. Un contrôle de fin de présentation peut devenir un Kahoot. Connaissez-vous d’autres manières d’assurer les formations et l’apprentissage continu ?

Vers d'autres articles

Mieux travailler, Pratiques

Un environnement propice à un travail agréable, au sens le plus large, est une des clés de la prévention des burn-outs. Au travail comme à la maison.

Mieux travailler, Pratiques

Un environnement propice à un travail agréable, au sens le plus large, est une des clés de la prévention des burn-outs. Au travail comme à la maison.
en savoir plus

Opinion

On pourrait penser que le coronavirus libère plus de talents sur le marché du travail. Pourtant, la pénurie reste d’actualité. Du moins dans les secteurs sous pression. Eddy Annys, Managing Directo...

Opinion

On pourrait penser que le coronavirus libère plus de talents sur le marché du travail. Pourtant, la pénurie reste d’actualité. Du moins dans les secteurs sous pression. Eddy Annys, Managing Directo...
en savoir plus

Mieux travailler, Pratiques

Le burn-out, nous le savons tous, pèse lourdement sur la société et l’humain. Une des principales clés pour prévenir le burn-out consiste à stimuler le plaisir au travail et la préservation d’un éq...
en savoir plus