5 recommandations pour une meilleure gestion des pauses

Plus de bonheur, moins de stress

Quand on prend assez de pauses au travail, on estime son score de bonheur plus élevé : 6,5, au lieu de 5,7/10. À l’inverse, le score de stress est beaucoup plus bas : 5,9 au lieu de 6,8/10.

C’est ce qu’indique notre RED Report 2019, dans lequel nous avons demandé aux employés et aux employeurs comment ils vivent leur travail.

20 % des employés interrogés ne prennent pas de pause midi tous les jours. En revanche, 30 % d’entre eux prennent tous les matins 10 minutes de pause en plus de la pause midi quotidienne, tandis que 25 % font de même, mais l’après-midi.

« Plus productifs grâce aux pauses »

Prendre des pauses, c’est essentiel pour un rythme de travail sain, explique Sara Van Wesenbeeck, Life & Business Coach chez Barking Dogs.

Pourquoi est-ce une bonne idée de prévoir une pause au bon moment ?

« Les pauses sont des moments de repos pour votre cerveau, des moments où il se régénère. Et pour récupérer du stress à court terme. Ainsi, il ne peut pas se transformer en stress chronique. En faisant des pauses, vous augmentez la qualité de votre temps de travail.

Parce qu’après une pause active, vous vous remettez au travail mieux concentré-e. Et vous parvenez à en faire plus en moins de temps. »

En prenant des pauses, vous augmentez la qualité de votre temps de travail

 

« Dans mon livre ‘Het handboek voor de spitsuurvrouw’ (Non traduit), je fais référence à une enquête menée par The Energy Project et le Harvard Business Review auprès de 20.000 employés (principalement des travailleurs du savoir).

L’enquête a révélé que les employés qui prennent des pauses courtes toutes les 90 minutes se montrent 30 % plus attentifs et 50 % plus créatifs. Ils se sentent aussi en meilleure santé (46 % de plus).

« En prenant une pause, vous êtes donc plus productif, mais vous favorisez également la création de nouvelles idées. C’est important, car l’innovation fait avancer les gens comme les entreprises. »

Quand est-ce le moment de prendre une pause ?

« La pause midi est un minimum absolu pour se détendre et recharger ses batteries. Mais pour stimuler notre productivité et notre créativité, des pauses plus courtes et actives sont utiles tout au long de la journée.

Votre cerveau indique lui-même quand il a besoin d’un break : votre concentration diminue, vous commencez à penser à d’autres choses. En général, cela vous arrive au bout de 45 minutes ou une heure. »

Essayez de prendre une pause active de 5 minutes toutes les heures

Comment remplir au mieux ces pauses ?

« Activement. C’est-à-dire : loin de votre ordinateur, loin de votre écran. Bouger est essentiel : votre corps doit lui aussi se régénérer, et vous évitez ainsi les maux liés au travail répétitif ou sédentaire. »

« Je conseille aux entreprises de motiver leurs collaborateurs à partir chercher un café lors de ces courtes pauses, ou d’aller aux toilettes deux étages plus haut. Même quand vous travaillez chez vous, de courtes pauses actives sont indispensables. »

55 % des employeurs trouvent que les entreprises doivent investir dans une gestion intelligentes des pauses, indique notre RED Report. Comment doivent-elles s’y prendre ?

« Je ne suis pas en faveur des pauses obligatoires, je recommande plutôt aux entreprises de travailler à la sensibilisation de leurs collaborateurs. Expliquez-leur quels avantages ils tireront de leurs pauses.

Vous voulez rentrez chez vous à temps le soir ? Vous voulez revenir sur votre journée et pouvoir vous dire : ‘Voilà tout ce que j’ai concrètement réalisé’ ? Alors prenez régulièrement des pauses.

Votre travail gagnera en productivité et en plaisir. Les RH peuvent jouer un rôle dans cette prise de conscience. » 

Expliquez à vos collaborateurs les avantages des pauses, plutôt que d’imposer les pauses.

Mais dire que prendre des pauses, c’est positif, cela ne suffit sans doute pas.

« En effet. Tout d’abord, il faut une culture d’entreprise où les pauses sont permises et où on ne se fait pas regarder de travers quand on en prend.

Prendre des pauses, pour beaucoup, c’est synonyme de ne rien faire. Il est primordial de changer cet état d’esprit.

Les supérieurs hiérarchiques doivent accepter que leurs collaborateurs prennent des pauses actives et montrer l’exemple. »

Il est primordial de changer l’état d’esprit autour des pauses - y compris celui des supérieurs hiérarchiques

« Encouragez vos collaborateurs - les RH peuvent y contribuer - à prendre des pauses verticales, c.à.d. à trouver un équilibre entre effort et détente tout au long de la journée de travail. Et stimulez-les à faire de même au niveau horizontal, en prenant tous leurs jours de congés, par exemple. »

Comment les entreprises peuvent-elles concrètement aider leur personnel à prendre une pause active ?

« Parfois, il ne suffit pas d’encourager, il faut faire des propositions concrètes. Pas mal d’entreprises invitent, par exemple, une ou deux fois par semaine un cuisinier à préparer un bon repas sain pour tout le monde. »

« C’est une façon agréable de stimuler les gens à s’éloigner de leur bureau et de leur écran, au moins le temps de la pause midi. Vous pouvez accompagner cela d’une règle : ‘Entre midi et 13h, tout le monde mange’, c’est de la sagesse à l’ancienne mais qui est toujours aussi utile.”»

 

 

Plus d’idées pour votre environnement de travail et les pauses

En savoir plus sur les effets positifs des pauses ?
Découvrez les 16 bonnes raisons de Sara pour prendre des pauses. (Non traduit)

Vous voulez savoir comment aménager votre environnement de travail pour y faciliter tant le travail que la détente ? Découvrez notre article sur ce sujet.

Du power nap au ping pong : voici notre approche chez Tempo-Team.

Se concentrer et rester concentré-e : exit le multitasking.