Booste ta confiance en toi

Peu importe que tu sois convié(e) à un entretien d’embauche, que tu commences un nouveau boulot ou que tu fasses partie d’une équipe ambitieuse depuis un moment... Si tu es sûr(e) de toi, tu as une longueur d’avance. Mais que faire si tu manques d’assurance par nature ? Mets ces quelques conseils en pratique.

  1. Sache que personne n’est parfait

Plus tu te fais petit(e), plus les autres paraissent grands. Typiquement, les personnes qui se sous-estiment ont tendance à surestimer leurs collègues. En particulier dans un nouveau job, tu as l’impression d’être entouré(e) de supermen et de superwomen, de mille-pattes multitâches et de vieux briscards expérimentés. C’est pour le moins intimidant ! Prends le temps d’apprendre à connaître tes collègues : tu verras, ce ne sont « que » des humains.

  1. Ne place pas la barre trop haut

Tu prends confiance en toi dès que tu te rends compte que tu es à la hauteur de la tâche : « Pas de souci, je maîtrise la situation ». Certaines personnes placent cependant la barre tellement haut qu’elles n’atteignent jamais ce sentiment de confiance en soi. N’amplifie pas les choses ! Tu veux faire bonne impression, mais personne n’attend de toi que tu formes un gouvernement belge. Avec de l’amabilité et une attitude ouverte, tu iras loin dans ton premier job. Tout le monde fait des erreurs de débutant – tant que tu en tires des leçons, ce n’est pas la fin du monde.

  1. Se vanter et mourir ?!

Beaucoup de personnes (peu sûres d’elles) éprouvent de grandes difficultés à dire quelque chose de positif sur elles-mêmes. Elles préfèrent, pour ainsi dire, tomber raides mortes plutôt que d’être prises à se vanter. Il existe pourtant quelque chose de mieux que la modestie : savoir sereinement ce que tu vaux. Tu veux paraître assuré(e) lors d’un entretien d’embauche, mais tu as du mal à te jeter des fleurs ? Entraîne-toi alors à donner des exemples de tes points forts. De cette façon, tu ne devras pas faire une grande déclaration du genre « Je m’intègre à merveille dans une équipe ». Tu décris simplement une situation concrète dans laquelle tu t’es comporté(e) comme un véritable membre d’une équipe.

  1. Sois honnête avec toi-même

Tant que nous parlons de forces et de faiblesses : tu dois en avoir une image réaliste. Les personnes qui ont une confiance en elles bien placée ne se trouvent pas fantastiques à 100 %, mais estiment correctement ce dont elles sont capables ou pas. Elles sont donc mieux à même de gérer le feedback. Elles peuvent accepter la critique sans que le sol ne se dérobe sous leurs pieds. Elles sont habituées à la zone d’ombre des « choses qui peuvent être mieux faites ». Les personnes peu sûres d’elles bloquent souvent le feedback : elles craignent que l’image qu’elles ont d’elles-mêmes ne se dégrade si elles reconnaissent leurs défauts. Essaie de ne pas voir la vie en noir et blanc.

  1. Pas besoin de faire partie du clan

Pas simple quand il y a des clans au travail ! Rien ne ronge plus la confiance en soi que l’impression de ne pas être à sa place. Fais preuve de respect et d’intérêt pour tes collègues, mais accepte aussi la situation si le courant ne passe pas plus que ça. Peut-être es-tu dans une autre phase de ta vie ? Concentre-toi sur tes tâches et tires-en satisfaction. Tu ne dépends pas de l’approbation de tes collègues.

  1. Prévois une base solide

Stress, manque de sommeil, alimentation malsaine et mauvaise condition physique... Tout cela mine ton moral. Avec une tête alerte et un corps en forme, chacun se sent mieux dans sa peau. Il suffit parfois de changer de mode de vie pour augmenter la confiance en soi. Tu en vaux la peine, crois-le !

  1. Ris-en un peu

Tu te sens souvent peu sûr(e) de toi ? C’est que tu te prends probablement – inconsciemment – très au sérieux. Tu as la désagréable impression que tout le monde te regarde ou se moque de toi ou dit ceci sur toi ou pense cela de toi... La bonne nouvelle ? Les autres se préoccupent avant tout d’eux-mêmes. Pendant que tu trembles en donnant ta présentation soigneusement préparée, ton collègue A pense à son match du soir et ta collègue B au mauvais bulletin de son enfant. Fais de ton mieux, mais relativise aussi la vie (professionnelle) et ris-en un peu.


PS : Jette un coup d’œil à ces offres d’emploi et garde confiance en postulant en ligne !

Expérience, GoodHabitz, Trucs & astuces

Tu es inscrit(e) chez Tempo-Team ? Bonne nouvelle : tu peux suivre plus de 80 formations via la plateforme d’apprentissage en ligne GoodHabitz. Et c’est gratuit ! Samia (18) a testé GoodHabitz et t...

Expérience, GoodHabitz, Trucs & astuces

Tu es inscrit(e) chez Tempo-Team ? Bonne nouvelle : tu peux suivre plus de 80 formations via la plateforme d’apprentissage en ligne GoodHabitz. Et c’est gratuit ! Samia (18) a testé GoodHabitz et t...
en savoir plus

Expérience, Trucs & astuces

Peu importe que tu sois convié(e) à un entretien d’embauche, que tu commences un nouveau boulot ou que tu fasses partie d’une équipe ambitieuse depuis un moment... Si tu es sûr(e) de toi, tu as une...

Expérience, Trucs & astuces

Peu importe que tu sois convié(e) à un entretien d’embauche, que tu commences un nouveau boulot ou que tu fasses partie d’une équipe ambitieuse depuis un moment... Si tu es sûr(e) de toi, tu as une...
en savoir plus

Jobtimisme

En cette période difficile, il est facile de broyer du noir. Mais ce n'est pas notre genre. À l'approche de la deuxième tempête du coronavirus, nous ajustons plus fermement nos lunettes de ...
en savoir plus