Check-list : candidature et réseaux sociaux

Tu es sur TikTok, Instagram, Snapchat ? Peut-être même LinkedIn ou Facebook ? Super ! Un réseau étendu peut t’aider dans ta recherche d’emploi. Tout au moins si tu respectes les choses à faire et à ne pas faire sur les réseaux sociaux. Vérifie ces 6 points avant d’envoyer tes lettres de motivation.

 

1. Y a-t-il des photos que tu ferais mieux de supprimer ?

Mets-toi dans la peau d’un recruteur et examine ton ou tes profils sur les réseaux sociaux. Des photos où tu escalades une falaise ou des clichés de vacances au soleil ? Pas de problème, ces photos de loisirs montrent tout au plus que l’ambiance te tient à cœur. Rien de mal à cela ! En revanche, c’est une autre affaire si tu t’illustres souvent saoul(e) ou dans des situations périlleuses. Les grandes lunettes en forme de verres de bière (ou pire, ton maillot de bain sur les genoux) te donnent tout sauf l’air professionnel. Supprime les posts qui pourraient te coûter une invitation à un entretien d’embauche. C’est une étape importante sur la voie de ton premier job ! Une règle d’or : ne mets rien en ligne que tu ne veux pas que ta grand-mère voie. 

 

2. Ton profil est-il positif ?

OK, tu as supprimé les photos les plus gênantes ! C’est le moment de te pencher plus attentivement sur ton fil d’actualité. Est-il écrit par un(e) pessimiste ou par une personne qui voit la vie d’un œil ensoleillé ? Compte le nombre de posts dans lesquels tu te plains. Peu importe que ce soit de tyrans au travail ou d’ouvriers bruyants dans ta rue... Si tu te plains dans plus d’un post sur quatre, tu dois rectifier le tir. Avec un état d’esprit positif, tu trouveras rapidement un nouveau job. Les réseaux sociaux trahissent (plus que ce beau CV) l’idée que tu te fais de la vie.

 

3. T’exprimes-tu correctement ?

Tes comptes peuvent refléter quelque peu ta personnalité, mais évite les opinions extrêmes sur des sujets politiques ou des thèmes de société sensibles. Le respect est une bonne attitude de base, et tu ne sais jamais avec qui tu collaboreras dans une équipe. Évite les jurons ou les insultes et fais attention à tes réactions. P*tain de m*rde n’est pas le choix de commentaire le plus intelligent. 

« Les réseaux sociaux trahissent – plus que ton CV – l’idée que tu te fais de la vie. »

 

4. Sais-tu encore qui sont tes amis ?

Tu as envoyé avec enthousiasme une demande d’ami à tous tes collègues et au patron juste après avoir été embauché(e) dans ton travail actuel ? Penses-y avant de placarder fièrement « à la recherche d’un nouveau défi » dans ton statut ! Ou avant de chanter le blues du nouveau job sur les réseaux sociaux. Même si tu rebondis après un licenciement – et que ces collègues sont à présent officiellement des ex-collègues – mieux vaut rester discret(/ète). On ne sait jamais qui lit ton post. Écrire que ton ancien patron était un idiot ne fait jamais bonne impression. Même pas auprès de ton futur employeur !

 

5. Suis-tu déjà les employeurs de tes rêves ?

Beaucoup de grandes entreprises ont leur propre page sur les réseaux sociaux. En les suivant, tu reçois les dernières mises à jour de leur actualité. Tu seras aux premières loges quand elles proposeront des stages et des jobs étudiants (toujours un bon tremplin) ou lorsqu’elles publieront de nouvelles offres d’emploi. Les réseaux sociaux ne servent pas uniquement à être vus. En voyant par toi-même ce qui se passe chez les employeurs de tes rêves, tu peux aussi créer des opportunités.

 

6. Es-tu sur LinkedIn ?

Top, ces 6000 followers sur TikTok ! Mais dans ta recherche d’un bon job, c’est surtout le réseau professionnel LinkedIn qui compte. Crée un profil qui correspond à ton CV (mais sans ces compétences), indique le type de poste que tu recherches et invite les amis, les membres de la famille et les connaissances susceptibles de te donner un coup de pouce sur le plan professionnel. Ton prof de français qui traduit aussi pour une grosse boîte ? Le chef d’équipe de ton dernier job étudiant ? Ou ta camarade de classe qui a été la première à décrocher un poste fixe ? Invite-les ! Veille à ce que ton profil reste à jour et actualise ton statut dès que tu as trouvé du boulot. Avec un peu de chance, ça arrivera plus vite que prévu !


PS : Un trou dans ton CV ne t’empêchera pas de trouver ton bonheur dans cette montagne d’offres d’emploi.

GoodHabitz, Jobtimisme, Trucs & astuces, Ambiance de travail

Tu les connais : le livreur de colis qui sifflote gaiement ou le chauffeur de bus qui a toujours le mot pour rire. Des types joyeux qui vont bosser avec beaucoup d’enthousiasme. Toi aussi, tu aimer...

GoodHabitz, Jobtimisme, Trucs & astuces, Ambiance de travail

Tu les connais : le livreur de colis qui sifflote gaiement ou le chauffeur de bus qui a toujours le mot pour rire. Des types joyeux qui vont bosser avec beaucoup d’enthousiasme. Toi aussi, tu aimer...
en savoir plus

Premier job, Starter, Trucs & astuces

Tu es invité(e) à un (ton premier ?) entretien d’embauche ? Excitant ! Il y a de fortes chances que tu reçoives des conseils de tous côtés. Ils sont toujours bien intentionnés, mais avant même de t...

Premier job, Starter, Trucs & astuces

Tu es invité(e) à un (ton premier ?) entretien d’embauche ? Excitant ! Il y a de fortes chances que tu reçoives des conseils de tous côtés. Ils sont toujours bien intentionnés, mais avant même de t...
en savoir plus

Premier job, Assurance

Décrocher ton premier job ? Un sacré pas en avant ! Mais comment t’y prendre ? En suivant le plan par étapes super simple de Tempo-Team.
en savoir plus