Que faire si tu te sens submergé(e) par tes sentiments au travail ?

Colère, bonheur, tristesse, peur... Les montagnes russes émotionnelles ne sont pas réservées à notre vie privée. Tu es jaloux(/se) d’un collègue, surpris(e) par ton nouveau boss ou honteux(/se) d’une petite gaffe faite lors d’un entretien d’embauche ou au boulot ? Pas de problème ! Grâce à ces conseils, tu géreras tes émotions comme un(e) pro.

Sans émotions, la vie serait ennuyeuse. Les sentiments, positifs ou négatifs, colorent nos journées. Entre collègues, il est toutefois judicieux de gérer un tant soit peu l’arc-en-ciel émotionnel. Les disputes et le harcèlement sont tout sauf professionnels, pas plus que de battre en retraite fâché(e) au beau milieu de la journée. 

Tu connais en principe déjà ce qu’il faut faire et ne pas faire en ce qui concerne les sentiments au travail. Mieux vaut trouver une échappatoire (sport ou sport cérébral...) que de ruminer. Et évite de prendre des décisions importantes quand tes émotions te submergent. Un subtil mélange de capacité à relativiser et de réflexion à long terme t’aide à rester maître de toi. Gérer intelligemment ses sentiments et ceux des autres est une forme d’intelligence sociale. Tu peux donc t’y former !

Pour savoir comment faire, suis la formation GoodHabitz Compter jusqu’à 10 – gestion des émotions (totalement gratuite si tu es inscrit(e) chez Tempo-Team !). En attendant, nous partageons déjà avec toi les principaux conseils de cette formation en ligne : un plan en 4 étapes pour garder la tête froide.

 

1. Démêle les 3 fils

Les jeunes enfants sentent une émotion monter et agissent aussitôt à partir de ce sentiment fort : « Je suis en colère parce que quelqu’un me jette du sable, donc je lui en jette deux fois plus ! ». En tant qu’adulte, tu gères tes émotions en rompant ce schéma d’action-réaction. Prends un moment pour réfléchir à la situation et réalise qu’entre « ressentir » et « agir », il y a un autre fil : « penser ». C’est ce fil que tu as entre les mains. Tu ne peux pas contrôler le monde et toutes sortes d’événements inattendus (un collègue peu fiable, une pandémie...) suscitent des sentiments. C’est ton état d’esprit qui détermine la façon dont tu les gères

 

2. Analyse ta façon de pensée

Les pensées qui renforcent les sentiments négatifs ne t’aident pas à aller de l’avant. Elles t’incitent à faire des choses qui n’améliorent pas ta situation. Imagine par exemple que tu rêves de suivre la formation de cariste et que c’est un de tes collègues qui a l’occasion de la suivre. C’est normal de ressentir une pointe de jalousie. Mais ne renforce pas ce sentiment négatif avec des pensées telles que « Le boss a une dent contre moi » ou « Ils pensent tous que je suis un(e) incapable ». Ces idées pourraient t’inciter à dire ses quatre vérités à ton supérieur ou à démissionner à la hâte. Pas malin ! Sur un coup de tête, tu peux faire pas mal de choses préjudiciables à ta carrière...

 

3. Identifie tes pensées « rouges »

Les pensées qui encouragent la négativité méritent un drapeau rouge pour être stoppées net (tu sais, comme dans Pékin Express). Peut-être n’avons-nous pas besoin de te dire cela en tant que jobtimiste qui voit la vie du bon côté... Ou peut-être qu’un petit récap peut t’être utile... Dans ce cas, sois attentif(/ve) aux généralisations (« Tout le monde pense que je suis lent(e) », « C’est toujours moi qu’ils oublient »), aux stéréotypes et aux préjugés (« Encore une femme qui ne fait rien pour les femmes »), aux suppositions (« Et ils se marrent bien dans mon dos ») ou aux interprétations non fondées (« Il dit ça parce qu’il n’a pas de famille »). Prête attention à ces pensées négatives et perturbatrices. Elles font de toi la marionnette de tes sentiments alors que tu veux en être le marionnettiste ! 

 

4. Tourne-les en positif

La gestion des émotions est en fait un habile retournement de situation. Les sentiments négatifs peuvent être (et seront...) toujours présents. En les combinant avec d’autres pensées, tu peux parvenir à des réactions différentes (disons plus calmes). Le secret ? Tourner tes pensées « rouges » en positif. Pour cela, tiens t’en aux faits, nomme honnêtement tes sentiments, adopte une attitude de questionnement ou d’investigation et décris-toi la situation dans des mots neutres non teintés d’émotions. Entoure-toi de personnes à l’esprit positif et respectueux (comme notre jobtimiste Joke), tu verras c’est contagieux ! Et retiens que l’adversité (le bouillon de culture de la plupart des pensées sombres...) est la meilleure école pour améliorer ta résilience


PS : Important pour les équipes multiculturelles : la gestion des émotions est partiellement déterminée par la culture ! Et inutile de tempérer ton enthousiasme pour ces offres d’emploi...

PPS : Suis une formation GoodHabitz et ajoute une attestation ou un diplôme à ton CV qui déchire ! Outre cet avant-goût à la formation sur la Gestion des émotions, nous avons aussi dans ce blog des articles sur les formations Entraîne tes neurones, Reconnaître les fake news ou Bien dans ton budget.

 

Jobtimisme, Trucs & astuces

Sortir positivement du lot et faire bonne impression ? C’est ce que nous cherchons tous. Quand nous nous donnons corps et âme dans notre travail, nous apprécions que cela ne passe pas inaperçu. Grâ...

Jobtimisme, Trucs & astuces

Sortir positivement du lot et faire bonne impression ? C’est ce que nous cherchons tous. Quand nous nous donnons corps et âme dans notre travail, nous apprécions que cela ne passe pas inaperçu. Grâ...
en savoir plus

Collègues, Temps libre, Ambiance de travail

La « pause de midi PC », tu connais ? Abandonne cette habitude. Avaler un sandwich sur le pouce en restant derrière ton écran, c’est loin d’être une pause saine ! Offre-toi un agréable break et une...

Collègues, Temps libre, Ambiance de travail

La « pause de midi PC », tu connais ? Abandonne cette habitude. Avaler un sandwich sur le pouce en restant derrière ton écran, c’est loin d’être une pause saine ! Offre-toi un agréable break et une...
en savoir plus

Premier job, Trucs & astuces

Les pires histoires circulent sur les candidatures qui virent au drame. Tu as bientôt un entretien d’embauche ? Ne te laisse surtout pas envahir par le stress. Jette un coup d’œil à notre liste pra...
en savoir plus