Fraîchement diplômé(e) et à la recherche d’un emploi ? 6 conseils pratiques extrêmement utiles

Voilà : tu as ton diplôme en poche après avoir parcouru le monde ou quitté les bancs de l’école, et tu es à la recherche d’un emploi. Une aventure captivante à laquelle vient se greffer toute une série de formalités, par exemple l’inscription au Forem, les vacances-jeunes ou les lettres de l’ONEM. Voici les réponses à toutes tes questions.

 

  1. S’inscrire comme demandeur d’emploi
    Il est essentiel que non seulement les employeurs, mais aussi les pouvoirs publics sachent que tu es à la recherche d’un emploi. C’est pourquoi tu dois t’inscrire au plus vite au Forem, si tu vis en Wallonie ou à Actiris si tu vis à Bruxelles. De plus, ces services pourront t’aiguiller dans tes recherches.

  2. Le début de ton stage d’insertion professionnelle
    De quoi s’agit-il ? Le stage d’insertion professionnelle, anciennement stage d’attente, dure 310 jours à compter de ton inscription au Forem ou à Actiris en tant que demandeur d’emploi. L’objectif de cette période est bien évidemment de rechercher activement un emploi.

  3. Oups, une lettre de l’ONEM dans ma boîte aux lettres. Que faire ?
    Après quelques mois de recherches, il se peut que tu reçoives une lettre de l’ONEM, l’Office National de l’Emploi, t’invitant à un entretien visant à déterminer si tu fais de ton mieux pour décrocher ce fameux premier emploi. À cette occasion, mieux vaut donc présenter un maximum de preuves attestant de tes démarches actives de recherche d’emploi. Conseil : conserve soigneusement toutes tes lettres de motivation et tes e-mails et note le nom des entreprises au sein desquelles tu passes des entretiens d’embauche ainsi que leur date.

  4. Ne pas oublier de s’affilier à une mutuelle
    Ce n’est peut-être pas la première chose à laquelle on pense après avoir signé son contrat (et donc décroché son premier job), mais il est très important de ne pas oublier de s’affilier à une mutuelle dès lors que l’on est au travail. Inutile toutefois de s’en soucier pendant le stage d’attente, car tu restes assuré par la mutuelle de tes parents.

  5. Vacances-jeunes : tu les as bien méritées 
    Si, si : en tant que jeune diplômé, tu as droit à des vacances-jeunes bien méritées. Mais pour pouvoir en profiter, il faut tout de même remplir quelques conditions. D’abord, il faut trouver un emploi dans l’année suivant l’obtention du diplôme. Ensuite, il faut avoir travaillé au moins un mois complet au cours de cette même année. Malheureusement, les jobs étudiants n’entrent pas en ligne de compte. Si tu remplis ces conditions, tu as donc droit à ces jours de vacances supplémentaires. Leur nombre exact dépend des jours de congé que t’accorde ton employeur. En additionnant tes jours de congé ordinaires et tes vacances-jeunes, tu peux obtenir 4 semaines de vacances au maximum sur une base annuelle. Ces vacances-jeunes sont également payées. De quelle somme s’agit-il ? Tu touches 65 % du salaire brut qui t’a été versé lors du premier mois au cours duquel tu as pris une journée de vacances-jeunes. Mais attention, le montant de ce salaire brut est limité à 2 148,28 euros. Par conséquent, si tu as gagné plus au cours de ce mois, ce sera tout de même le montant de 2 148,28 euros qui sera considéré comme ton salaire et qui servira de base de calcul à ton allocation de vacances-jeunes. 

  6. Qu’en est-il de l’allocation de chômage ?
    Si tu n’as toujours pas trouvé un emploi après 310 jours de recherches intensives, tu as droit à une allocation de chômage. Le montant précis est fonction de ton âge et de ta situation familiale. Nous espérons bien entendu que tu trouveras rapidement un emploi épanouissant et que tu n’auras jamais à demander cette allocation.

 

Stress, Temps libre

Tu es l’éternel(le) retardataire au travail ? Le ou la collègue qui arrive toujours un quart d’heure en retard avec un tourbillon d’excuses ? Ne te méprends pas ! Tu n’es pas « délicieusement chaot...

Stress, Temps libre

Tu es l’éternel(le) retardataire au travail ? Le ou la collègue qui arrive toujours un quart d’heure en retard avec un tourbillon d’excuses ? Ne te méprends pas ! Tu n’es pas « délicieusement chaot...
en savoir plus

métiers, Temps libre

Enfin l’été ! Le moment est venu de passer ta garde-robe estivale au crible. Car, avoue : aller voir un client avec des Havaianas aux pieds, est-ce vraiment une bonne idée ?

métiers, Temps libre

Enfin l’été ! Le moment est venu de passer ta garde-robe estivale au crible. Car, avoue : aller voir un client avec des Havaianas aux pieds, est-ce vraiment une bonne idée ?
en savoir plus

Stress, Temps libre

Tu es débordé(e), donc tu sautes ta pause de midi. C’est du vécu ? Lors d’une journée chargée, il est parfois tentant de tout faire d’une traite... Pourtant, les pauses sont indispensables pour gar...
en savoir plus