Appréhender l’incertitude

Attraperas-tu le coronavirus ? Ton job est-il menacé ? Ce confinement durera-t-il encore longtemps ? Tant de questions et tellement peu de réponses... Le Covid-19 nous fait vivre dans l’incertitude. Voici comment maîtriser tes angoisses.

Nous sommes tous un peu des maniaques du contrôle. Le coronavirus l’a bien montré. Avant, nous osions rire des collègues hyper organisés, aujourd’hui nous devons bien avouer que nous aspirons à plus de clarté. Resterons-nous en bonne santé ? Qu’adviendra-t-il de nos emplois ? Comment payer toutes ces factures ? Retrouverons-nous un jour la vie que nous avons connue ? Tu n’es certainement pas le/la seul(e) à avoir les nerfs à fleur de peau ou à ne pas savoir dormir la nuit en cette période étrange. Voici quelques conseils pour t’aider à tenir le coup :

1)      Deux moments d’info par jour

Vivre le nez rivé sur l’écran sur ton smartphone ? Cela n’a jamais été vraiment sain et c’est carrément néfaste en cette période. Les actualités nous confrontent sans cesse à notre impuissance et notre incertitude. Que fait le virus ? Que décide le gouvernement ? Tu ne peux que le lire, mais tu n’as aucune prise. Pour garder la tête froide, mieux vaut prendre un peu de distance. Contente-toi de consulter les actualités deux fois par jour, par exemple le midi et à 19 heures, cela suffit amplement. Le reste du temps, concentre ton attention sur des choses que tu maîtrises. Nous en parcourons quelques-unes ci-dessous.

2)      Focalise-toi sur ta forme

Tu exerces un job « essentiel » ? Tu fais partie des « héros » qui donnent le meilleur d’eux-mêmes dans les supermarchés, les entrepôts des magasins, les centres de distribution logistique ou les institutions de soins ? Respecte alors les directives relatives à la distanciation sociale et à l’hygiène. Protège-toi, ici et maintenant. Cette période a beau être mouvementée, tu peux quand même choisir délibérément de manger sainement et de prendre suffisamment de pauses. Cela vaut d’ailleurs aussi pour les télétravailleurs.   

3)      Concentre-toi sur les astuces budgétaires

Tu es au chômage temporaire ou tu te retrouves tout à coup à la maison ? L’addition de la crise te fait peut-être peur… L’impact sur tes revenus n’est pas encore clair à 100 % : nous ne connaissons toujours pas la date de fin du confinement. Il peut donc être judicieux de passer ton budget au crible. Combien peux-tu épargner en faisant tes courses de façon économe et en cuisinant intelligemment ? Quel budget se libère sans voyage à l’étranger cette année ? Pour beaucoup, la crise du coronavirus est un coup dur sur le plan financier, mais tu peux limiter les dégâts avec des astuces budgétaires futées.   

4)      Réfléchis (à ta carrière)

Il y a quelques semaines à peine, nous étions encore tous hyper occupés, surstimulés et débordés. Maintenant que le travail est à l’arrêt à divers endroits et que les télétravailleurs n’ont plus à parcourir le trajet domicile-travail, la course se ralentit soudainement. C’est le moment idéal pour réfléchir. Tes collègues te manquent-ils ? Es-tu à ta place dans ton job ou as-tu de bonnes raisons d’en changer ? Qu’en est-il de ta motivation ? Consultes-tu les nouvelles offres d’emploi ou préfères-tu combiner différents jobs ? Aussi longtemps que nous sommes dans le train-train quotidien, nous continuons à avancer à toute vitesse. C’est l’occasion de reprendre ta carrière en main !

5)      Mise sur la routine

Un petit récap. Que faire pour rester maître de l’incertitude ? Veillons à ne pas nous noyer dans un océan de mauvaises nouvelles. Focalisons plutôt notre attention sur les « îlots de contrôle » : un style de vie sûr et sain, nos dépenses et le cours de notre carrière. Hop, emballé, c’est pesé ? Pas tout à fait. En ces temps troublés, nous ne devons pas surcharger notre cerveau. Si tu te concentres trop sur ton budget et les mesures de sécurité, cela peut être contreproductif. Dresse chaque jour une to-do-list pour toi-même. Une heure de nettoyage, une heure de promenade, un programme télévisé par jour... Un planning journalier bien rempli te donnera un sentiment de sécurité sans devoir y réfléchir. Et c’est exactement ce que recherchent nos cerveaux craintifs !


PS:   Sans emploi – oui ; désespéré(e) – non et des offres d’emploi toutes fraîches !

métiers, Premier job

Je pars à la découverte au supermarché et j’emmène... Non, pas une liste de courses ! Cette fois, emmène ton CV ou une bonne dose d’ardeur au travail. Il y a de super offres d’emploi – jusqu’à épui...

métiers, Premier job

Je pars à la découverte au supermarché et j’emmène... Non, pas une liste de courses ! Cette fois, emmène ton CV ou une bonne dose d’ardeur au travail. Il y a de super offres d’emploi – jusqu’à épui...
en savoir plus

Interview, Stress

Tu es passé(e) à côté de ce job ? Ne reste pas les bras ballants, mais essaie de comprendre ce qui ne s’est pas bien passé. Et tire des leçons de tes erreurs afin de décrocher le prochain job ! 

Interview, Stress

Tu es passé(e) à côté de ce job ? Ne reste pas les bras ballants, mais essaie de comprendre ce qui ne s’est pas bien passé. Et tire des leçons de tes erreurs afin de décrocher le prochain job ! 
en savoir plus

métiers, Vacance, Temps libre

OK, pendant que tu bosses, tes amis font peut-être la fête ou se détendent. Pourtant, travailler le week-end présente bien des avantages. En voici déjà 6.
en savoir plus