« Changement de carrière grâce au corona »

Même si elle adorait son job de senior Cabin Crew Member dans l’aviation, Coline Saenen aspirait depuis quelques temps à des horaires plus réguliers. 2020 s’est avérée l’année idéale pour essayer un nouveau job : « Le coronavirus crée aussi des opportunités. »


  • Coline Saenen (27) de Wilrijk
  • Consultante interne chez Kuehne + Nagel

 

 

À l’automne 2019, le réveil de Coline était réglé à 4 heures du matin. Elle était à l’aéroport à 5 heures, une bonne heure plus tard elle était en vol, occupée avec ‘ses’ passagers en route pour – disons – Alicante. « Une fois à destination, nous préparions l’avion pour le vol de retour. Vers 15 heures, ma journée de travail était terminée », explique Coline.

Avance rapide jusqu’à l’automne 2020. Coline travaille maintenant comme consultante interne chez Kuehne + Nagel : « Mon réveil sonne à 7 heures et je bosse de 9 à 17 heures. Je m’occupe de tout pour les intérimaires qui travaillent ici. Je réponds aux e-mails, je passe des coups de fil et je mène des interviews. Mon job est assez administratif, mais j’ai aussi beaucoup de contacts humains. »

Waouh, quel changement de carrière ! Mènes-tu une vie différente aujourd’hui ?

« En fait, oui. Dans l’aviation, mes journées de travail suivaient un planning très serré : embarquement à telle heure, décollage à telle heure... Mais sur une base mensuelle, mon horaire de travail pouvait partir dans tous les sens. Parfois, je volais sur des long-courriers et j’étais absente pendant 4 jours. Parfois, je travaillais 7 jours d’affilée, puis pas du tout pendant 3 jours. Sur le plan privé, je ne pouvais jamais faire de projets pour le mois suivant. Je devais toujours dire : « Si mon horaire de travail le permet. » Maintenant, c’est l’inverse. Je sais que je suis libre le soir et le week-end, et ma vie est plus structurée. Mais mes journées de travail sont moins prévisibles. Je suis disponible toute la journée pour les intérimaires. Je ne sais jamais qui viendra me voir à quel moment (rires). »

Aurais-tu osé faire le grand saut sans la crise coronavirus ?

« Peut-être bien, mais le coronavirus a accéléré mes vagues projets. En mars 2020, lorsque la plupart des vols touristiques ont été annulés, je me suis retrouvée au chômage temporaire. Pendant six mois, je n’ai travaillé que sporadiquement sur des vols de rapatriement ou d’évacuation. C’était bizarre. Le personnel de cabine traite généralement les passagers de manière très cordiale. Mais il y a beaucoup de bruit pendant un vol – on ne se rend pas compte de l’importance qu’apporte la lecture sur les lèvres avant de devoir porter un masque buccal pendant 10 heures... Début septembre, j’ai demandé un an de congé sans solde – le moment était venu de tester cet horaire normal dont je rêvais depuis longtemps. À ma grande surprise, ma deuxième candidature a été la bonne. »

Les entreprises sont-elles plus ouvertes aux candidats ‘atypiques’ à cause du coronavirus ?

« J’en ai l’impression. Je pense qu’en cette période, nous réfléchissons tous un peu plus en sortant des sentiers battus. Je suis sûre qu’il est possible de trouver des points communs entre mon emploi précédent et mon poste actuel. En tant que consultante interne, j’aide les intérimaires à trouver un emploi : mes contacts avec les gens se déroulent dans une bonne ambiance – tout comme à l’époque où j’étais hôtesse de l’air. À bord, j’ai appris à communiquer clairement et honnêtement, une compétence personnelle qui s’avère utile dans mon job actuel. De plus, en tant que senior Cabin Crew Member, je devais évaluer les nouveaux collègues. En tant que consultante aussi, je dois pouvoir évaluer rapidement et correctement les gens et leurs compétences. Ces similitudes ne sont bien sûr qu’un début. Je suis actuellement un programme de formation et je bénéficie d’une formation approfondie sur le terrain. Et je suis entourée de super collègues ! » 

En fin de compte, ce changement de carrière n’était pas si énorme que ça ?

« Je ne dirais pas cela non plus (rires). Je dois considérablement m’adapter à mon nouvel ensemble de tâches et à un rythme de travail et de vie différent. Mais j’apprends tellement chaque jour ! Je ne m’attendais pas à ce que l’aviation et la liberté qui l’accompagne me manquent si rapidement. En revanche, j’ai déjà passé beaucoup de bons moments avec mes nouveaux collègues et j’acquiers diverses compétences administratives. L’organisation de ma mailbox n’a jamais été aussi efficace ! Je suis fière de ne pas m’être laissée abattre. Certaines personnes se plaignent de leur situation professionnelle, mais ne prennent aucune mesure pour y remédier. Je me donne un an pour explorer ma nouvelle voie professionnelle. C’est de toute façon intéressant et instructif. »

Faut-il avoir les pieds sur terre pour faire ce que tu fais ?

« Je pense surtout que je serai plus forte grâce à cette expérience. Je suis positive et je crois que tout le monde dispose des capacités nécessaires pour exercer plusieurs jobs. Mon message aux autres chômeurs temporaires à cause du coronavirus : ‘Essayez quelque chose de nouveau, passez à l’action.’ On voit plus clairement les avantages et les inconvénients des différents jobs. »


PS : Fais comme Coline et réagis à une offre d’emploi inattendue.

PPS : Chris aussi cherche son plaisir au travail ailleurs en cette période.

Corona, Trucs & astuces, Ambiance de travail

Un pas en avant, deux pas en arrière. C’est un peu la danse de l’année. Alors que nous nous disions justement qu’il est important de faire de temps à autre une détox digitale, nous sommes submergés...

Corona, Trucs & astuces, Ambiance de travail

Un pas en avant, deux pas en arrière. C’est un peu la danse de l’année. Alors que nous nous disions justement qu’il est important de faire de temps à autre une détox digitale, nous sommes submergés...
en savoir plus

Corona, Interview, Jobtimisme, métiers

Même si elle adorait son job de senior Cabin Crew Member dans l’aviation, Coline Saenen aspirait depuis quelques temps à des horaires plus réguliers. 2020 s’est avérée l’année idéale pour essayer u...

Corona, Interview, Jobtimisme, métiers

Même si elle adorait son job de senior Cabin Crew Member dans l’aviation, Coline Saenen aspirait depuis quelques temps à des horaires plus réguliers. 2020 s’est avérée l’année idéale pour essayer u...
en savoir plus

GoodHabitz, Trucs & astuces

Pour augmenter ta masse musculaire, rien de tel qu’un abonnement à la salle de sport. Mais comment maintenir tes cellules grises en forme ? Voici 6 conseils surprenants pour entraîner tes neurones....
en savoir plus