Arrête aujourd’hui de reporter à demain !

Le travail ne va pas disparaître. Demain est un autre jour. Ce sont tes devises préférées ? Attaque-toi sur-le-champ à cette tendance à la procrastination. Procra-quoi ? Pro-cras-ti-na-tion ou remettre au lendemain ce qui peut être fait le jour-même. Six conseils pour agir sans tarder.

Il y a des trucs que tu ne coches jamais sur ta to-do-list ? Ils passent d’une liste à l’autre, tandis que les semaines passent sur le calendrier ? Grillé(e) ! C’est que tu as tendance à la procrastination. Une personne pour qui la ‘gestion du temps’ ne signifie pas grand-chose…

Mais ce n’est pas une raison pour te fâcher sur toi-même. La tendance à reporter certaines choses à l’infini n’est pas un trait de caractère bizarre, juste quelque chose de profondément humain. Notre cerveau préfère les tâches claires et habituelles. Il y a des trucs palpitants ou ennuyeux à mourir sur ton planning ? Ta tête préfère ne pas s’y coller.

Pour venir à bout de ta tendance à reporter les choses au lendemain, tu dois savoir quel type de procrastinateur sommeille en toi.

Le chercheur d’adrénaline…

ne veut travailler que quand la pression est à son comble. Les chercheurs d’adrénaline sont les plus performants quand l’étau se resserre et les deadlines sont très proches. On leur donne assez de temps pour une série de tâches routinières fastidieuses ? Ils trouvent un tas d’échappatoires pour ne pas commencer.

Du vécu ? Arrête l’auto-sabotage. C’est trop bête de passer autant de temps à ne rien faire pour ensuite atteindre ton objectif sur le fil, dans le stress et en bossant le soir et le week-end ? Évite-toi cette tragédie de dernière minute et mise sur un départ sur les chapeaux de roues. Stimule-toi pour t’acquitter de ces tâches routinières en un temps record. 

La compagnie de collègues est la meilleure aide pour ceux qui cherchent l’adrénaline. Cela nécessite de la discipline de t’imposer des deadlines intermédiaires et de te récompenser ou te sanctionner équitablement. Vive le contrôle social ! Conviens avec tes collègues de ce que vous allez faire si chacun coche le point le plus barbant de sa to-do-list. Ça deviendra motivant !   

Le perfectionniste…

place la barre haut pour lui-même et a peur d’échouer. Les perfectionnistes sont hésitants et indécis face aux tâches représentant un défi. Reporter leur semble une option sûre. Car une chose qui n’a pas encore été faite ne peut pas être critiquée... Juste, non ?

Du vécu ? Mets-toi en mode action en répartissant une tâche difficile en tâches partielles plus claires. La barre sera alors un peu moins haute et tu auras plus de chances de réussir. Si tu as l’impression que des gros objectifs lointains t’intimident, concentre-toi d’abord sur la première phase intermédiaire et mets-toi en marche. 

Te faire aider par les collègues en cours de route peut aussi s’avérer une bonne idée. Si tu rumines sans cesse sur les avantages et les inconvénients de trois plans d’attaque différents, cela n’aidera personne. Discute des options avec tes collègues, détermine celle que tu préfères et mets-toi au boulot.

Le bon vivant…

aime que tout soit cool et agréable. Aussi longtemps que le travail est plaisant, les choses avancent. Mais pour les trucs plus ennuyeux, tout est prétexte à la distraction. Un brin de causette avec des collègues ? Quelques heures sur le net ? Tout – littéralement – plutôt que de commencer ce qui doit être fait...

Du vécu ? Les bons vivants ne seront pas heureux d’entendre ça, mais ils ont besoin de règles strictes et de contrôle régulier. Si certaines entreprises bloquent l’accès aux réseaux sociaux, c’est pour qu’il y ait moins de distraction. Et les sociétés qui demandent de remplir un timesheet le font aussi en pensant aux procrastinateurs : tu gaspilles moins de temps quand tu dois justifier chaque heure.

Il est peut-être encore plus important de choisir le bon job. Tu es un procrastinateur dans l’âme et l’auto-motivation est ton point faible ? Un job de bureau (avec toutes les distractions que cela comporte) n’est peut-être pas fait pour toi. En tant que chauffeur poids lourd, ouvrier de production ou couvreur, il est tout simplement impossible de remettre les choses au lendemain. Tu y as déjà pensé ?

PS : Une offre d’emploi pour chaque type, des conseils pour être plus motivé et tout doit-il toujours être parfait ?    

Collègues, Temps libre

C’est ton anniversaire ou celui d’un(e) de tes collègues ? Comme le veut la coutume, ça mérite une bise et une friandise. Mais avant de mettre ta toque de chef – ou ta couronne – lis d’abord ces qu...

Collègues, Temps libre

C’est ton anniversaire ou celui d’un(e) de tes collègues ? Comme le veut la coutume, ça mérite une bise et une friandise. Mais avant de mettre ta toque de chef – ou ta couronne – lis d’abord ces qu...
en savoir plus

métiers, Premier job, Ambiance de travail, Équillibre travaille/privé

Tout le monde s’est un jour demandé : « Mon job convient-il vraiment à ma personnalité et à mes talents ? » Ne te laisse surtout pas ronger par le doute. Ce petit test rend les choses beaucoup plus...

métiers, Premier job, Ambiance de travail, Équillibre travaille/privé

Tout le monde s’est un jour demandé : « Mon job convient-il vraiment à ma personnalité et à mes talents ? » Ne te laisse surtout pas ronger par le doute. Ce petit test rend les choses beaucoup plus...
en savoir plus

Premier job, Trucs & astuces

Difficile de faire pire : ne pas se présenter à un entretien d’embauche. Mais que faire si cela t’arrive alors que tu voulais vraiment ce job ?
en savoir plus